Skip to main content Skip to first level navigation
Skip to main content First level navigation Menu
Breadcrumbs

Share

Zones des projets

  • Burkina Faso

    Amélioration de la vie quotidienne des habitants de communautés au Burkina Faso

  • Brésil

    Protection des forêts tropicales et des oiseaux au Brésil

  • Philippines

    Plantation de mangrove aux Philippines

Partnership with BirdLife Internaional Tokyo

Lac d'Oursi

Village d'Oursi, au Burkina Faso

Amélioration de la vie quotidienne des habitants de communautés au Burkina Faso

  • Population et vie locale
  • Menaces
  • Activités prévues
  • Population et vie locale

    Le village d'Oursi a une population d'environ 5 000 personnes. Il existe 13 villages autour du village d'Oursi. Le lac d'Oursi se trouve à environ 500 km au nord de Ouagadougou, sur une terre sèche située dans le Sahel et faiblement peuplée. Le lac d'Oursi fait partie de la Liste des zones humides d'importance internationale de la Convention de Ramsar et les populations locales lui accordent une grande importance, car il constitue une source d'eau pour leurs animaux, les poissons et l'arrosage de leurs petites exploitations agricoles. L'élevage et la pisciculture dans le lac représentent la principale source de subsistance dans la région. Plus de 13 000 habitants dépendent entièrement du lac pour leur survie.

  • Lieu de repos pour les oiseaux, lac d'Oursi

    Menaces

    Dommages au lac

    Bien qu'il soit un lien vital pour les populations qui vivent à proximité, le lac est confronté à nombreuses menaces, notamment des sécheresses répétées qui le transforment en désert et une pression humaine accrue par le biais de la coupe de bois de chauffe, la surcharge des pâturages, la culture maraîchère et la pêche incontrôlée.

    Santé des femmes

    Les femmes de la région cuisinent en utilisant des combustibles solides (c'est-à-dire bois, charbon de bois, charbon, fumier, résidus de récolte) sur des feux à ciel ouvert ou des fourneaux traditionnels. De telles pratiques de cuisson et de chauffage inefficaces génèrent des niveaux de pollution élevés de l'air ménager (intérieur) qui renferme toute une gamme de polluants dangereux pour la santé, comme les particules fines ou le monoxyde de carbone.
    Dans les logements mal ventilés, la fumée à l'intérieur et à l'extérieur de l'habitation peut dépasser jusqu'à 100 fois les niveaux acceptables pour les particules fines. Les femmes et les jeunes enfants, qui passent la plus grande partie de leur temps à proximité des habitations, sont tout particulièrement exposés de manière importante. D'après l'OMS, 4,3 millions de personnes meurent chaque année à cause l'exposition à la pollution de l'air de leur habitation.

  • Plantation d'arbres avec les populations locales dans le cadre du projet « Planter un arbre pour l'Afrique ».

    Activités prévues

    50 fourneaux améliorés destinés à 50 ménages

    Les fourneaux améliorés contribuent à réduire la consommation de bois de chauffe pour la cuisine quotidienne et diminuent les risques provoqués par la fumée pour la santé des femmes

    Un moulin à grains pour un groupe des femmes

    Les moulin à grains vont contribuer à améliorer les moyens de subsistance des populations locales en fournissant un moyen de gagner de l'argent

    Éducation à l'environnement

    Éducation pour améliorer la prise de conscience relative à la santé et l'environnement des femmes, en parallèle avec la formation des femmes à l'utilisation des fourneaux améliorés

    Related Links
    Plant a tree for Africa (campaign since 2009)

    Partnership with NATURAMA

Serra do Urubu

État de Pernambuco, municipalités de Jaqueira et Lagoa dos Gatos, au Brésil

Protection des forêts tropicales et des oiseaux au Brésil

  • Population et vie locale
  • Menaces
  • Activités prévues
  • Population et vie locale

    Le projet travaille avec les deux villages les plus proches de la réserve, Igrejinha et Santa Isabel. Le projet développe des activités avec ces deux villages, ainsi qu'avec la communauté de la zone urbaine de Lagoa dos Gatos, grâce à l'aide de l'organisation SAVE Brésil.

    La forêt est également connue pour sa biodiversité.

    À ce jour, 239 espèces d'oiseaux au total ont été répertoriées dans la réserve. En outre, on y trouve 35 espèces de mammifères, 23 espèces d'amphibiens, 65 espèces de bryophytes, 130 espèces de fougères, 66 espèces d'orchidées différentes et 39 espèces de broméliacées (ce qui représente le plus grand nombre connu de genres de broméliacées présents sur un même site).

  • Forêts de Serra do Urubu au Brésil. Un partenaire local a acheté une partie de la forêt pour en faire une réserve

    Menaces

    Dommages à la forêt.

    La Serra do Urubu représente l'un des derniers vestiges importants de la forêt atlantique dans le nord-est du Brésil. La forêt atlantique constitue l'un des principaux centres de la biodiversité mondiale. Cette région écologique est gravement menacée par la perte et la fragmentation des habitats : il ne subsiste plus que 11 % de sa couverture originale dans l'ensemble la zone atlantique. Serra do Urubu est une zone d'importance exceptionnelle pour l'écologie, situé dans l'État de Pernambuco, où il ne subsiste plus que 2 % de la couverture forestière originale atlantique.

    Pour plus d'informations, visitez la page
    http://www.birdlife.org/worldwide/projects/forests- hope-site-serra-do-urubu-brazil

  • Entrée du site du projet se trouve à Serra do Urubu

    Activités prévues

    Plantation d'arbres

    Les arbres seront sélectionnés parmi 44 espèces locales présentes dans la Forêt Atlantique telles que les :
    -Pouteria sp.
    -Symphonia globulifera
    -Spondias mombin
    -Anacardium occidentale

    Éducation à l'environnement des enfants

    L'éducation en vue de renforcer la sensibilisation à la conservation de la forêt et de la biodiversité pour un projet durable.

    Partnership with SAVE Brasil

Infanta

Municipalité de Dinahican à Infanta, barangay de Quezon, aux Philippines.

Plantation de mangrove aux Philippines

  • Population et vie locale
  • Menaces
  • Activités prévues
  • Population et vie locale

    Dinahican a une population de 10 000 personnes, en englobant les 13,11 % de l'ensemble de la population d'Infanta. L'économie locale et les moyens de subsistance de la communauté à Infanta, en particulier dans les zones côtières, notamment dans le barangay de Dinahican, sont basés notamment sur les étangs de pisciculture. Certaines zones de mangrove ont été transformées en étangs de pisciculture, ce qui a entraîné une diminution de la mangrove et une exploitation de celle-ci. La production de « Lambanog », une boisson alcoolisée, constitue également l'une des sources de revenus dans certaines régions. La production de « Lambanog » conduit souvent à la déforestation de la mangrove, car cela consomme de grandes quantités de bois de chauffe. Beaucoup de membres de la communauté sont des pêcheurs et la pêche représente donc tout naturellement l'une de leurs principales sources de revenus. De très grosses quantités de poissons sont échangées et vendues au détail dans les villes proches, une partie étant négociée à Manille. Un pourcentage élevé de cette population dépend directement des zones de mangroves.

  • Mangrove endommagée par le développement d'étangs à poissons

    Menaces

    Dommages à la forêt de mangrove

    À Infanta, les forêts de mangrove sont menacées en permanence en raison de problèmes et de questions étroitement liés. Les causes profondes sont principalement l'accès ouvert, l'accroissement des villages et la dépendance des villageois vis-à-vis de l'extraction des ressources, l'extraction illégale des ressources de la mangrove. Les forêts de mangrove d'Infanta, notamment dans le barangay de Dinahican ont été défrichées dès les années 1970 pour être transformées en étangs de pisciculture, qui peuvent également être affectés à l'élevage de crevettes dans certaines régions. Les mangroves sont encore exploitées comme distilleries de vin et les ménages dépendent des mangroves pour leur consommation quotidienne de bois à brûler ou bois de chauffage. Cela a pour conséquence un envasement excessif, une érosion et un déclin rapide des zones de mangroves.

    Vulnérabilité aux événements climatiques extrêmes

    Les forêts de mangrove jouent le rôle de barrières naturelles protectrices contre les assauts des vagues des tempêtes et les inondations extrêmes provoquées par les typhons violents, comme le typhon Haiyan en 2013. Les forêts de mangrove permettent non seulement d'épargner des vies humaines, mais participent également à la survie et la procréation de divers éléments de la faune et de la flore marine. Toutefois, l'appauvrissement des forêts de mangrove rend plus vulnérables les hommes et la nature face aux événements climatiques extrêmes.

  • Préparation d'une étude de site avec des partenaires locaux, Infanta

    Activités prévues

    Programme de plantation d'arbres dans la forêt de mangrove.

    Les espèces qui seront plantés seront sélectionnés à partir de la flore locale, par exemple
    - Bakauan Babae Rhizophora mucronata
    - Nipa Nypa fruticans
    - Pagatpat Sonneratia alba
    - Bungalon Avicennia marina

    Éducation à l'environnement

    Mise en place d'un renforcement des capacités pour les communautés partenaires pour la restauration de la mangrove. Sensibilisation des communautés partenaires et des enfants à la conservation et à la gestion de la mangrove, à la conservation de la biodiversité, au changement climatique, ainsi qu'à la réduction et la gestion des risques de catastrophes.

    Partnership with Haribon Foundation

  • Products Information
  • RICOH CSR
Select Language

Projet de RICOH Printer for Green

Lac d'Oursi

Village d'Oursi, au Burkina FasoAmélioration de la vie quotidienne des habitants de communautés au Burkina Faso

  • Lac d'Oursi

    Population et vie locale

    Le village d'Oursi a une population d'environ 5 000 personnes. Il existe 13 villages autour du village d'Oursi. Le lac d'Oursi se trouve à environ 500 km au nord de Ouagadougou, sur une terre sèche située dans le Sahel et faiblement peuplée. Le lac d'Oursi fait partie de la Liste des zones humides d'importance internationale de la Convention de Ramsar et les populations locales lui accordent une grande importance, car il constitue une source d'eau pour leurs animaux, les poissons et l'arrosage de leurs petites exploitations agricoles. L'élevage et la pisciculture dans le lac représentent la principale source de subsistance dans la région. Plus de 13 000 habitants dépendent entièrement du lac pour leur survie.

  • Lac d'Oursi

    Menaces

    Dommages au lac Bien qu'il soit un lien vital pour les populations qui vivent à proximité, le lac est confronté à nombreuses menaces, notamment des sécheresses répétées qui le transforment en désert et une pression humaine accrue par le biais de la coupe de bois de chauffe, la surcharge des pâturages, la culture maraîchère et la pêche incontrôlée.

    Santé des femmes Les femmes de la région cuisinent en utilisant des combustibles solides (c'est-à-dire bois, charbon de bois, charbon, fumier, résidus de récolte) sur des feux à ciel ouvert ou des fourneaux traditionnels. De telles pratiques de cuisson et de chauffage inefficaces génèrent des niveaux de pollution élevés de l'air ménager (intérieur) qui renferme toute une gamme de polluants dangereux pour la santé, comme les particules fines ou le monoxyde de carbone.
    Dans les logements mal ventilés, la fumée à l'intérieur et à l'extérieur de l'habitation peut dépasser jusqu'à 100 fois les niveaux acceptables pour les particules fines. Les femmes et les jeunes enfants, qui passent la plus grande partie de leur temps à proximité des habitations, sont tout particulièrement exposés de manière importante. D'après l'OMS, 4,3 millions de personnes meurent chaque année à cause l'exposition à la pollution de l'air de leur habitation.

  • Lac d'Oursi

    Activités prévues

    50 fourneaux améliorés destinés à 50 ménages Les fourneaux améliorés contribuent à réduire la consommation de bois de chauffe pour la cuisine quotidienne et diminuent les risques provoqués par la fumée pour la santé des femmes

    Un moulin à grains pour un groupe des femmes Les moulin à grains vont contribuer à améliorer les moyens de subsistance des populations locales en fournissant un moyen de gagner de l'argent

    Éducation à l'environnement Éducation pour améliorer la prise de conscience relative à la santé et l'environnement des femmes, en parallèle avec la formation des femmes à l'utilisation des fourneaux améliorés

    Related Links
    Plant a tree for Africa (campaign since 2009)


    Partnership with NATURAMA


prev next

Serra do Urubu

État de Pernambuco, municipalités de Jaqueira et Lagoa dos Gatos, au BrésilProtection des forêts tropicales et des oiseaux au Brésil

  • Serra do Urubu

    Population et vie locale

    Le projet travaille avec les deux villages les plus proches de la réserve, Igrejinha et Santa Isabel. Le projet développe des activités avec ces deux villages, ainsi qu'avec la communauté de la zone urbaine de Lagoa dos Gatos, grâce à l'aide de l'organisation SAVE Brésil.

    La forêt est également connue pour sa biodiversité. À ce jour, 239 espèces d'oiseaux au total ont été répertoriées dans la réserve. En outre, on y trouve 35 espèces de mammifères, 23 espèces d'amphibiens, 65 espèces de bryophytes, 130 espèces de fougères, 66 espèces d'orchidées différentes et 39 espèces de broméliacées (ce qui représente le plus grand nombre connu de genres de broméliacées présents sur un même site).

  • Serra do Urubu

    Menaces

    Dommages à la forêt.La Serra do Urubu représente l'un des derniers vestiges importants de la forêt atlantique dans le nord-est du Brésil. La forêt atlantique constitue l'un des principaux centres de la biodiversité mondiale. Cette région écologique est gravement menacée par la perte et la fragmentation des habitats : il ne subsiste plus que 11 % de sa couverture originale dans l'ensemble la zone atlantique. Serra do Urubu est une zone d'importance exceptionnelle pour l'écologie, situé dans l'État de Pernambuco, où il ne subsiste plus que 2 % de la couverture forestière originale atlantique.

    Pour plus d'informations, visitez la page
    http://www.birdlife.org/worldwide/projects/ forests-hope-site-serra-do-urubu-brazil

  • Serra do Urubu

    Activités prévues

    Plantation d'arbres Les arbres seront sélectionnés parmi 44 espèces locales présentes dans la Forêt Atlantique telles que les :
    -Pouteria sp.
    -Symphonia globulifera
    -Spondias mombin
    -Anacardium occidentale

    Éducation à l'environnement des enfants L'éducation en vue de renforcer la sensibilisation à la conservation de la forêt et de la biodiversité pour un projet durable.


    Partnership with SAVE Brasil


prev next

Infanta

Municipalité de Dinahican à Infanta, barangay de Quezon, aux Philippines.Plantation de mangrove aux Philippines

  • Infanta

    Population et vie locale

    Dinahican a une population de 10 000 personnes, en englobant les 13,11 % de l'ensemble de la population d'Infanta. L'économie locale et les moyens de subsistance de la communauté à Infanta, en particulier dans les zones côtières, notamment dans le barangay de Dinahican, sont basés notamment sur les étangs de pisciculture. Certaines zones de mangrove ont été transformées en étangs de pisciculture, ce qui a entraîné une diminution de la mangrove et une exploitation de celle-ci. La production de « Lambanog », une boisson alcoolisée, constitue également l'une des sources de revenus dans certaines régions. La production de « Lambanog » conduit souvent à la déforestation de la mangrove, car cela consomme de grandes quantités de bois de chauffe. Beaucoup de membres de la communauté sont des pêcheurs et la pêche représente donc tout naturellement l'une de leurs principales sources de revenus. De très grosses quantités de poissons sont échangées et vendues au détail dans les villes proches, une partie étant négociée à Manille. Un pourcentage élevé de cette population dépend directement des zones de mangroves.

  • Infanta

    Menaces

    Dommages à la forêt de mangrove À Infanta, les forêts de mangrove sont menacées en permanence en raison de problèmes et de questions étroitement liés. Les causes profondes sont principalement l'accès ouvert, l'accroissement des villages et la dépendance des villageois vis-à-vis de l'extraction des ressources, l'extraction illégale des ressources de la mangrove. Les forêts de mangrove d'Infanta, notamment dans le barangay de Dinahican ont été défrichées dès les années 1970 pour être transformées en étangs de pisciculture, qui peuvent également être affectés à l'élevage de crevettes dans certaines régions. Les mangroves sont encore exploitées comme distilleries de vin et les ménages dépendent des mangroves pour leur consommation quotidienne de bois à brûler ou bois de chauffage. Cela a pour conséquence un envasement excessif, une érosion et un déclin rapide des zones de mangroves.

    Vulnérabilité aux événements climatiques extrêmes Les forêts de mangrove jouent le rôle de barrières naturelles protectrices contre les assauts des vagues des tempêtes et les inondations extrêmes provoquées par les typhons violents, comme le typhon Haiyan en 2013. Les forêts de mangrove permettent non seulement d'épargner des vies humaines, mais participent également à la survie et la procréation de divers éléments de la faune et de la flore marine. Toutefois, l'appauvrissement des forêts de mangrove rend plus vulnérables les hommes et la nature face aux événements climatiques extrêmes.

  • Infanta

    Activités prévues

    Programme de plantation d'arbres dans la forêt de mangrove.
    Les espèces qui seront plantés seront sélectionnés à partir de la flore locale, par exemple
    - Bakauan Babae Rhizophora mucronata
    - Nipa Nypa fruticans
    - Pagatpat Sonneratia alba
    - Bungalon Avicennia marina

    Éducation à l'environnementMise en place d'un renforcement des capacités pour les communautés partenaires pour la restauration de la mangrove. Sensibilisation des communautés partenaires et des enfants à la conservation et à la gestion de la mangrove, à la conservation de la biodiversité, au changement climatique, ainsi qu'à la réduction et la gestion des risques de catastrophes.


    Partnership with Haribon Foundation


prev next
  • Products Information
  • RICOH CSR